Etes-vous un audiophile ?

Un audiophile aime la musique….. mais il n’est pas le seul. Alors comment savoir si vous êtes un audiophile? Qu’est-ce qui vous distingue des autres mélomanes ?

La clé réside dans la manière dont les audiophiles écoutent ce qu’ils écoutent. Alors que les audiophiles écoutent comme les autres, appréciant les chansons, les airs et les films, ils écoutent également d’une manière différente : pendant au moins une partie du temps, ils cherchent à donner vie à leurs enregistrements, en se plongeant dans la scène de l’action. Cela demande du soin dans la sélection et la configuration du système audio et de l’environnement d’écoute, mais pour l’audiophile, les récompenses justifient plus que l’effort.

Cette manière particulière d’écouter comprend:

  1. L’écoute en tant qu’activité à part entière. Les audiophiles écoutent la musique comme une activité à part entière, plutôt que de l’utiliser uniquement comme arrière-plan, pour accompagner leurs autres activités, ou pour danser et faire la fête.
  2. En quête de l’expérience la plus riche possible. Dans leur écoute, les audiophiles essaient de se rapprocher le plus possible de l’événement enregistré, avec toute sa puissance et sa subtilité, son ton et sa texture, son émotion et son impact, qu’il s’agisse de musique ou de film.
  3. Le plaisir du son lui-même. Les audiophiles aiment le son lui-même, sa tonalité et sa dynamique, sa texture et ses nuances, sa tactilité… sa «réalité».

Une écoute dédiée peut sembler étrange aux autres auditeurs. Les audiophiles sont assis dans le sweet-spot de leur système audio, perdus dans le son comme s’ils assistaient à un spectacle en direct. Et c’est pratiquement ce qu’ils font, alors qu’ils voyagent à travers l’espace et le temps vers la performance enregistrée. Un bon système audio est vraiment un TARDIS du son, une machine à remonter le temps, aussi grande à l’intérieur que le lieu d’enregistrement. Il les éloigne partout et quand la musique ou le film les emmène. C’est quelque chose que l’écoute en arrière-plan ne peut tout simplement pas faire.

Pour les audiophiles, il ne s’agit pas seulement d’assimiler le rythme, la mélodie et les paroles de la chanson, de suivre le dialogue du film ou de profiter de ses effets spéciaux sonores. Au-delà, ils s’imprègnent de l’événement enregistré. Ils veulent «voir» les interprètes disposés devant eux, chacun grandeur nature, ni plus grand ni plus petit, occupant leur propre emplacement dans un espace tridimensionnel. Les instruments et les voix doivent avoir toute la puissance, la délicatesse, la texture, la richesse et la variation du timbre, du timing et de la dynamique de la chose réelle. Les auditeurs doivent être impressionnés par les personnages de films, ou pris dans leur confiance avec leurs suggestions chuchotées. Ils doivent être surpris par le bruit soudain derrière eux, enchantés par les sons délicats de la forêt ou secoués par le bruit furieux de la bataille. Ce sont des délices que les interprètes, acteurs, ingénieurs du son et producteurs ont soigneusement élaborés pour eux… et ils veulent tout!

Et il ne s’agit pas seulement de musique et de films, c’est aussi l’amour du son en lui-même. Nous recevons constamment des sons de notre environnement. Chacun a son propre caractère. Chacun d’eux a également une signification particulière pour nous et peut produire des réponses émotionnelles ou cognitives. Certains sons s’imposent à notre audition, tandis que d’autres sont plus subtils et nécessitent notre attention pour être observés. La façon dont nous réagissons à ces sons dépend de nos inclinations et intérêts naturels, et de ce qui est important pour nous à l’époque. Les audiophiles ont une inclinaison, un intérêt et un amour pour le son, et ils veulent que le son de leurs enregistrements soit riche et réel.

Alors, comment entrer dans le monde de l’audiophile et partager ces riches expériences audio? Ce n’est pas principalement une question d’argent. Des systèmes audio, vidéo ou casque abordables, bien pensés, peuvent procurer beaucoup de plaisir. Il faut d’abord avoir envie de boire le plus profondément possible les délices de vos enregistrements audio. La communauté audiophile, localement et internationalement, offre une mine d’informations et d’opinions pour vous guider tout au long de ce voyage. Il existe également de nombreuses publications en ligne et imprimées, des forums de discussion en ligne, des groupes et des pages de médias sociaux, des blogs et des vidéos en ligne. Si vous voulez plus de détails techniques, il existe une vaste mine de littérature académique à portée de main de votre moteur de recherche préféré. Une fois le COVID-19 apprivoisé, le cycle mondial des salons audio sera à nouveau disponible. Enfin, les fabricants et les revendeurs fournissent de nombreuses informations sur leurs produits.

2 Points